Cours de mathématiques existentielles – Palais de Tokyo, Paris – 20.6.12

Les mathématiques existentielles sont des mathématiques douces, méditatives. Elles n’expliquent rien, elles expriment.

Présentation des quatre formules cardinales inscrites dans les coupoles du Palais : Force d’attraction de l’être rêvé, Dérivée du Souffle, Asymptote des mondes, Vitesse de libération de l’être.